agi-son
< Tous les articles

Retour sur l'Assemblée Générale d'AGI-SON

[ VIE ASSOCIATIVE ]

Les 2 et 3 avril, les membres d'AGI-SON se sont réunis à l'occasion de l'Assemblée Générale de l'association.
 
Petit Bain est une salle de concert de 450 places, une terrasse au bord de l'eau avec un toit-terrasse végétalisé et un restaurant, dans lequel a eu lieu l'Assemblée Générale. Le tout flottant sur la Seine, au pied de la BnF à Paris.

Le mot du président (extraits du rapport moral)

"Afin de préparer ce rapport, je me suis bien évidemment replongé dans les évènements qui ont marqué l’année écoulée et relu mon précédent rapport moral. Son objet principal concernait nos inquiétudes et réserves quant aux conséquences potentiellement désastreuses du décret « son » paru au JO en août 2017… Je rappelais le rôle positif et constructif d’AGI-SON, espace essentiel de réflexion et de concertation et appelais de mes voeux les pouvoirs publics à la responsabilité quant à la publication à venir de l’arrêté, dans la perspective de l’entrée en vigueur du décret le 1er octobre 2018.

 

Nous sommes le 3 avril 2019, le décret est en vigueur depuis 6 mois, l’ensemble des acteurs et institutions ont largement pointé les incohérences et difficultés d’applications inhérentes à ce décret… mais aucun texte complémentaire n’a été publié, malgré de nombreuses réunions et discussions, informelles et formelles, après de nombreuses tables rondes et colloques, notamment dans le cadre de grands rendez-vous professionnels, organisés par les pouvoirs publics ou par le secteur du spectacle vivant.

 

L’absence de résultat et d’avancée suite à ces discussions, au fur et à mesure que l’échéance d’entrée en vigueur approchait, ainsi que les incessantes et redondantes explications des difficultés d’applications que nous avons faites auprès des partenaires, des professionnels, des médias et du public, à l’oral et via la publication de nombreux documents avant et depuis le 1er octobre, donnent un sentiment de frustration et nous ne pouvons que constater les nombreuses questions, incompréhensions et inquiétudes de toute une profession, d’autant plus vives que les évènements en plein air arrivent dans les prochaines semaines.

 

La non-prise en compte de nos propositions concrètes et de bon sens qui auraient pu être un compromis acceptable pour mettre un terme et à ces discussions sans fin me rappellent furieusement une certaine actualité internationale et européenne, suivez mon regard outre-Manche… Si on pousse la comparaison à l’extrême, excusez-moi, mais j’endosserais plutôt le rôle d’un Michel Barnier et je laisse le rôle de Theresa May aux pouvoirs publics : que voulez-vous à la fin ? Quelles solutions concrètes proposez-vous in fine pour faire de ce texte un cadre acceptable, respectueux de la santé des publics et de la tranquillité des riverains, dans le respect de la diversité des esthétiques artistiques et dans la pérennité d’un tissu de diffuseurs riche d’une diversité de taille et de modes de gestion ? La solution est simple et de bon sens : il faut modifier ce décret… d’où découlera naturellement les solutions concrètes d’applications dans l’arrêté et dans le guide d’application.


Devrais-je redire la même chose l’année prochaine ?"

 

[...]

 

"AGI-SON est désormais une structure associative reconnue, légitime auprès des professionnels autant qu’auprès des institutions et des partenaires. Les projets en cours de développement et ceux en gestation témoignent de notre volonté d’être au plus près des acteurs de terrain pour leur proposer toujours plus d’accompagnement, dans le respect des principes et des valeurs fondatrices de la structure."

 
Franck BOYAT, président d'AGI-SON

MARDI 2 AVRIL

10h-13h Atelier "Pôle éducation au sonore"

 

Animation
- Angélique DUCHEMIN, directrice d’AGI-SON
- Anne-Laure PRUNIER, Le Polca, représentante des organisations régionales
- Valérie ROZEC, présidente de la Commission éducation au sonore – psychologue et responsable de projets « santé environnement » au CIDB

 

  • Objectif et officialisation de la présidence de cette commission par Valérie Rozec, CidB

 

En novembre 2018 (lors des Perspectives Sonores#3 en ouverture du Mois de la Gestion Sonore), le sujet des actions en direction des primaires a commencé à être abordé. L’objectif de cet atelier était de poursuivre ces discussions et notamment, de développer certains points. Depuis quelques temps, au sein d’AGI-SON, une réflexion portait sur le fait que la Commission éducation au sonore devait, à l’instar du comité scientifique, bénéficier d’un.e président.e. Comme pour le Comité Scientifique, l’objectif était de pouvoir proposer cette présidence à une personne extérieure à AGI-SON afin d’enrichir les échanges et les partages. Un lien historique existe entre AGI-SON et le CIDB, avec des expériences et des projets partagés ; il paraissait donc logique de proposer la présidence de cette Commission à Valérie Rozec.

 

  • Bilan des échanges

 

- Liste de diffusion : Nouvelle plateforme AGI-SON Connect. Plateforme qui ressemble à un réseau social. Petits groupes dans lesquels les personnes seront invitées. L’outil vient d’être paramétré. Phase de test avec le Conseil d’Administration puis, au fur et à mesure, bascule de l’ensemble des groupes de travail d’AGI-SON vers cette plateforme.
- Idée de fournir à chaque relais un bon stock de tote bags AGI-SON pour le transport des outils ou autre (com). Libre à chaque relais qui le souhaite de contacter le chargé de com pour faire cette demande !
- Mutualiser les outils de chacun (les livrets, les tutoriels vidéos etc.). Il faut que cela tourne et pas dans une seule région. Le site EduKson a vocation à faciliter ce type d’échanges. C’est aux acteurs d’amener le contenu sur la plateforme et de communiquer dessus à nos différents interlocuteurs.
- Rédaction d’un cahier des charges d’un spectacle à destination d’enfants (niveau primaire) : réflexion à poursuivre lors de futurs ateliers.
- Possible mise en place d’un Label AGI-SON spécifique aux spectacles destinés au public primaire
- Distinguer l’action et l’évaluation
- Insister sur le coût social du bruit peut être un levier intéressant pour mobiliser les éducateurs sur le sujet.

 

> Lire le compte-rendu

 

 

 

14h30-17h Atelier "Pôle expertise, veille et concertation"

 

Animation
- Franck BOYAT, président d’AGI-SON, représentant de la Fédélima
- Angélique DUCHEMIN, directrice d’AGI-SON
- Jacky LEVECQ, président du Comité Scientifique d’AGI-SON

 

  • Point sur la réglementation du décret son

 
- les différents retours d’AGI-SON pendant le Printemps de Bourges
- le bilan du "tour de France" AGI-SON
- la campagne " OK, pour un décret son qui ne mette pas la scène KO "
- le colloque à Rennes organisé par le Centre d’Information et de Documentation sur le Bruit (CIDB)

 + d'infos

 

  • Bilan des échanges

 

- Réflexion sur la mise en place de services payants d'AGI-SON, à destination de structures extérieures, pour la mise en oeuvre de la réglementation
- Organisation d’une table ronde au Printemps de Bourges pour relancer le débat sur le décret
- Angélique DUCHEMIN continue de travailler avec le Ministère de la Culture.
- Le spectacle vivant musical est moins conscient des enjeux pour son secteur et moins mobilisé que les lobbies identifiés comme les riverains. Il est donc important de continuer à communiquer largement sur le sujet auprès des organisateurs de concerts et festivals de tous les territoires.
- Il faut que les problèmes rencontrés par les organisateurs, dont les relais auraient connaissance, soient remontés à AGI-SON pour que l’association puisse s’en faire l’écho face aux ministères.

 

> Lire le compte-rendu

 

 

 

19h Pot convivial des membres et partenaires

 

  • Présentation des perspectives et ambitions 2019-2020

 

> Consulter la feuille de route 2019

 

  • Concert de Steve Gunn

 

Suite au pot convivial, l'ensemble des participants ont eu accès à la salle de concert pour découvrir le concert de Steve Gunn, "songwriter new-yorkais amoureux de folk rock contemplatif, d’arpèges délicats et de mélodies solennelles".

MERCREDI 3 AVRIL

10h-13h Assemblée Générale extraordinnaire

 

  • Présentation du rapport moral 2018, approbation du rapport d'activités 2018, du rapport financier 2018, de l'affectation du résultat, du budget prévisionnel 2019 et modification des cotisations.

 

> Consulter le rapport d'activités 2018

 

 

14h30-17h Atelier "Pôle éducation au sonore"

Animation
- Anne-Laure PRUNIER, Le Polca, représentante des organisations régionales
- Valérie ROZEC, présidente de la Commission éducation au sonore – psychologue et responsable de projets « santé environnement » au CidB

 

  • Bilan des échange sur le questionnaire d'évaluation des spectacles Peace&Lobe®

 

- Demande d’une proposition d’erratum, de la part de SoCo Etudes, concernant une erreur sur le pourcentage pour la prochaine version de l’évaluation.
- Ce travail mérite plus d’exposition ; par exemple en faisant l’objet de publications dans des revues scientifiques pour asseoir encore plus l’existence d’AGI-SON et de son comité Scientifique.
- Il est demandé, sur la base du document déjà commenté d’Anne-Laure Prunier, que chaque porteur de Peace&Lobe® indique les modifications souhaitées ou problématiques relevées, dans le questionnaire actuel.
- Proposition de production de nouveaux documents : charte des porteurs Peace&Lobe®. protocole et  fiche explicative pour chaque porteur Peace&Lobe®, listing de tous les établissements scolaires contactés.
- Proposition de séminaire avec tous les artistes intervenants dans les Peace&Lobe®.

 

  • Point sur Mobily'Son

- Essoufflement dans certaines régions et d’autres veulent un renouvellement de la campagne de communication.
- Créer une liste des contacts des régies de transports (région).
- Possible mise en place de partenariats.

 

> Lire le compte-rendu

Adhésion

L'association ouvre ses adhésions aux personnes physiques. Vous souhaitez nous rejoindre ?

 

+ d'infos