agi-son
< Retour à la liste des news

L'Étude sur les niveaux sonores : Opér@'Son

[ EXPERTISE ET CONCERTATION ]

  
AGI-SON est une interface de dialogue et de débats entre professionnels et pouvoirs publics, constamment sollicitée pour notamment alimenter les débats et discussions autour de la nouvelle réglementation des niveaux sonores. Agi-Son a porté depuis 2014 une étude nationale sur les niveaux sonores, inédite et sans équivalent dans le monde du spectacle vivant, en collaboration avec les institutions et en suivant un protocole scientifique qui en valide les résultats.  Il convient à l’heure de la publication des résultats de se féliciter de cette collaboration fructueuse avec les différents ministères (santé, culture, environnement) qui permet un éclairage particulièrement intéressant sur la réalité du terrain, au-delà des fantasmes et a priori. Si ces résultats confirment ce que nous pressentions d’une manière générale dans l’ensemble de la filière, à savoir une responsabilisation croissante des professionnels quand à la maitrise de l’exposition des publics à de hauts niveaux sonores, il existe un danger réel de marginalisation de certaines esthétiques (et donc de certains artistes) si une norme trop restrictive venait à finalement être retenue.
 
La profession dans son ensemble est tout à fait volontaire et disposée à appliquer la nouvelle règlementation à venir, dans l’intérêt conjoint de la diversité artistique et du respect de la santé des publics. Attention toutefois de ne pas casser cette volonté positive par des prescriptions objectivement inapplicables, sauf à détruire une partie d’un secteur par ailleurs fragilisé ces derniers temps.
 
Pour AGI-SON,
Franck BOYAT, président
 

 


       Alors qu'un nouveau décret réglementant les niveaux sonores de la diffusion musicale est imminent
, AGI-SON publie le bilan de la campagne Opér@'Son, résultat d'un travail de mesures piloté depuis trois ans par son Comité Scientifique.
Née du besoin d'apporter des éléments d'information et de discussion objectifs dans le cadre de la réforme réglementaire de la loi de santé de Marisol Touraine (votée en 2015), la campagne s'est articulée en deux temps:

  • mesures sonores dans de grands festivals emblématiques comme le HellFest, Musilac, les Eurockéennes de Belfort et Rock en Seine. L’objectif étant d’obtenir des données fiables sur les niveaux sonores des événements musicaux en plein air, jusqu’alors exclus de la réglementation.
  • mesures sonores en lieux clos de moins de 300 places afin de constater si les niveaux sonores préconisés dans le projet d'Arrêté sont possibles à respecter. 

Les résultats de cette campagne ont permis d’infléchir certains aspects de la future réglementation, de faire émerger des mesures d’accompagnement et l’ouverture de groupes de travail dédiés.
Le décret d’application
de cette loi interministérielle écrit par le Ministère de la Santé, le Ministère de la Culture et celui de l’Environnement est aujourd'hui au Conseil d'État. Sa sortie est programmée pour 2017.